Bien avant d’être une auberge, et avant même la fondation du village de Saint-Eugène, l’Auberge des Glacis était un tranquille moulin à farine installé au bord de la rivière Tortue.


 

Son histoire commence le 14 octobre 1841, quand Jean-Baptiste Couillard-Després acquiert la seigneurie de l’Islet-Saint-Jean de Marie Geneviève, veuve de feu Joseph-François Couillard-Després. Ce même mois d’octobre, le menuisier Joseph Aubert obtient le permis de construction du moulin à farine devant Maître Verreault de Saint-Jean-Port-Joly: un nouveau moulin est né.

En 1869, le moulin est vendu à Edward Beaulieu. Il est incendié le 20 novembre 1882 mais reconstruit par Edward Beaulieu et Alphonse Marie-Louis Caron. Il est revendu en 1885 à Exaucil Leclerc.

À l’automne 1915, M. Auguste Ouellet, meunier de son métier comme on disait dans le temps, acquiert le moulin de St-Eugène d’Exaucil Leclerc. Le 25 janvier 1916, il convole en justes noces avec Mlle Zélia Gagnon de la paroisse de L’Islet et y élisent domicile pour fonder un foyer.

Le moulin devient en 1930 la propriété d’Ernest Saint-Pierre. Le moulin reste alors dans la famille Saint-Pierre : Charles-Antoine Saint-Pierre entre en sa possession en 1948, puis, en 1978, le transmet à son fils Marcel. Mais ce dernier décède le 27 septembre 1979. En novembre 1985, la succession de Marcel Saint-Pierre vend le moulin à Manon Bourgault et Simon Deschênes qui le transforment en une belle auberge confortable, ouverte en mars 1989, sous le nom de Clos des Glacis. De 1990 à décembre 1993, Jean-Marie et Jeanine Gagnon sont les propriétaires de l’auberge rebaptisée l’Auberge des Glacis.

De 1993 à 2006, Micheline Sibuet et le chef Pierre Watters inscrivent la table de l’Auberge des Glacis sur le parcours des plus fins gastronomes. Ils y intègrent des produits locaux afin d’encourager les agriculteurs, maraîchers et producteurs du secteur.

En août 2006, Nancy Lemieux et André Anglehart acquièrent l’Auberge. Les deux anciens journalistes poursuivent les activités de l’établissement… sous le signe de l’excellence! Ils continuent d’encourager les producteurs et les artisans locaux, de façon à mettre la région au premier plan. Ils ont choisi le chef Olivier Raffestin pour perpétuer la tradition gastronomique haut de gamme établie par leurs prédécesseurs.

Nancy et André vous invitent à découvrir ou à redécouvrir ce joyau de la Côte-du-Sud. Les deux complices vous ouvrent leurs portes… prêts à vous faire vivre une aventure gastronomique inoubliable !